Droit à l’injection – carte de zonage indicative

Pour injecter du biométhane dans les réseaux de gaz, il est souvent nécessaire de réaliser des travaux de renforcement des infrastructures existantes. La carte de zonage indicative vous permet d’identifier les territoires a priori favorables au regard du droit à l’injection [1], notamment ceux pour lesquels les travaux de renforcement pourraient être réalisés.

Si vous vous situez dans une zone verte, les conditions sont a priori réunies pour injecter des quantités importantes de biométhane. 

En zone grise ? Les conditions sont moins favorables… mais des débouchés restent possibles !

Dans tous les cas, rapprochez-vous de nos experts pour étudier précisément votre projet.

[1] Le décret « droit à l’injection » et sa mise en application dans la délibération N°2019-242 de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) encadrent l’insertion du biométhane dans les réseaux de gaz. Les opérateurs de réseaux doivent se concerter pour définir le raccordement optimal des projets d’injection d’une zone en minimisant les coûts d’adaptation des réseaux pour la collectivité. Les coûts d’adaptations de réseau, selon les critères technico-économiques définis par le décret « droit à l’injection » peuvent être, dans certaines conditions, pris en charge par les opérateurs de réseau.

accelerateMyProject.title

accelerateMyProject.title