Bioptimisation : GRDF mobilisée avec les Producteurs pour optimiser la production de biométhane

National 05 MAI 2021

Pour pérenniser la filière biométhane et atteindre les objectifs de la PPE à 2028 (14 à 22 TWh de biométhane injecté), il est important de réduire les coûts d'investissement, mais aussi les coûts d'exploitation. C'est sur ce deuxième volet que le projet Bioptimisation de GRDF se concentre.

Bioptimisation : qu'est-ce que c'est ?

Projet renouvelé chaque année, Bioptimisation vise à travailler avec les acteurs de la filière biométhane à l'émergence d'idées et à la concrétisation de solutions visant à réduire à court terme les coûts de production du biométhane sur les unités agricoles. L'enjeu est de démontrer notamment que même pour des unités déjà en exploitation, il existe toujours des façons d'optimiser sa production et de dégager des gains accessibles. Les chantiers mis en œuvre avec différents partenaires volontaires (agriculteurs méthaniseurs, équipementiers, constructeurs, bureaux d'étude, startups innovantes, etc.) permettent de mettre à disposition des Producteurs de Biométhane des outils, solutions, informations variés qui répondent tous à l'objectif d'optimisation de la production, à différents niveaux. 

L'AAMF, partenaire de GRDF, accompagne ce projet en mobilisant les agriculteurs méthaniseurs au cours des différents chantiers.

Quels résultats en 2020 ?

Bioptimisation 2020 est le premier projet Bioptimisation, lancé fin 2019.

Il s'est articulé autour de 4 chantiers, dont les résultats ont été partagés dans un premier temps lors de 9 réunions régionales organisées par les équipes GRDF régionales et l'AAMF. Près de 140 participants, majoritairement agriculteurs injecteurs ou porteurs de projet, ont pu apprécier les résultats et échanger.

Voici les 4 chantiers réalisés et leurs résultats que l'AAMF et GRDF mettent librement à disposition :

1.Optimisation électricité et maintenance

Les charges majeures d'une installation de méthanisation sont la consommation d'électricité et la maintenance. Ce sont les deux axes prioritaires à optimiser pour un Producteur qui souhaite obtenir des gains rapides et efficaces.

Résultats :

2. Amélioration du captage de biométhane sur les sites :

Une campagne de détection et quantification des sources de captage complémentaire de biométhane sur les unités en injection a été réalisée sur 5 installations (intervention de CH4 Process).

Résultats

  • Des actions simples de maintenance permettent de capter plus de 50% des sources identifiées : c'est une première priorité pour un Producteur
  • Certaines bonnes pratiques sont à mettre en œuvre pour maximiser davantage ce captage : meilleur pilotage et réglage des digesteurs pour limiter les rejets aux soupapes de sécurité, augmentation des temps de séjour pour maximiser l'expression méthanogène des matières, captage du biogaz résiduel sur les stockages de digestat
  • Comment y parvenir ? Une intervention de détection par an, sur une journée, avec par exemple une caméra infrarouge refroidie, permet pour un coût limité de détecter la majeure partie de ces sources. De nombreux prestataires compétents proposent aujourd'hui ce service.

Exemple d'une caméra infrarouge

3. Suivi et comparaison des performances technico-économiques : METHACOMPARE

L'AAMF et GRDF ont développé un outil en ligne gratuit, METHACOMPARE, accessible pour tous les producteurs de biométhane (unités agricoles). Il permet à un utilisateur de suivre par le biais d'indicateurs les performances de son installation, et de les comparer à celles de ses homologues. Pour calculer ses indicateurs, il doit renseigner des données mensuelles dans l'outil (5 min / mois). Intéressé ?

Cet outil évoluera dès fin 2021 pour améliorer l'expérience utilisateur et tenir compte des retours.


Exemple d'indicateur de METHACOMPARE

4. Mutualisation des unités d'épuration-injection :

GRDF s'implique également sur l'optimisation des coûts à l'injection. Une étude d'opportunité à mutualiser les postes épuration et injection a été réalisée. Des conclusions intéressantes permettent aujourd'hui de continuer l'étude du chantier. L'ensemble de ces chantiers et leurs résultats sont résumés dans cette présentation téléchargeable.


Bioptimisation 2020 en synthèse

La suite ? Bioptimisation 2021 !

Le succès de Bioptimisation 2020 encourage l'AAMF et GRDF à renouveler l'expérience en 2021. Des sujets comme la maintenance prédictive, le prétraitement de la matière, la standardisation des unités et l'optimisation du pilotage sont au programme. N'hésitez pas à faire connaitre vos éventuelles idées ou problématiques qui pourront dès à présent être envisagé dans cette démarche en 2022 via l'adresse de contact suivante : contact.methacompare@gmail.com

A lire aussi

National
La dynamique du biométhane se poursuit

Le nombre de mises en service d'unités de méthanisation devrait reprendre progressivement avec la période de déconfinement.

National
Droit à l'injection – GRDF s'engage plus fortement à vos côtés

Le droit à l'injection introduit de nouvelles possibilités d'injection, notamment grâce à des renforcements des réseaux de gaz, ainsi qu'au partage des coûts. Dans ce cadre, GRDF renforce son engagement auprès des porteurs de projet et des producteurs

Concrétisons votre projet de méthanisation agricole

Concrétisons votre projet de méthanisation agricole