Décryptage : rentabilité des projets d'injection de biométhane à l'aune des nouveaux mécanismes de soutien

National 27 OCTOBRE 2021

Nous avons posé trois questions à Jérémie PRIAROLLO, Responsable Ingénierie Méthanisation chez SOLAGRO, pour mieux décrypter les nouveaux mécanismes tarifaires.

Vous avez réalisé une étude sur l'impact des nouveaux mécanismes tarifaires en injection. Quel était le contexte de cette étude ?

La parution des nouveaux tarifs d'achat du biométhane fin novembre 2020 a fortement impacté la rentabilité des unités de méthanisation en réduisant le chiffre d'affaire des installations.

Cette diminution du tarif s'inscrit par ailleurs dans la poursuite d'une baisse tendancielle des aides à l'investissement, et plus récemment la modification des prescriptions réglementaires est venue surenchérir notamment les budgets d'investissement.C'est dans ce contexte que GRDF nous a missionnés pour conduire une étude sur les impacts économiques du nouveau mécanisme de soutien et les leviers d'optimisation envisageables pour retrouver des projets finançables par les banques. L'analyse menée sur différents cas-types de projets a permis d'identifier des combinaisons possibles de leviers à actionner afin de retrouver une rentabilité suffisante pour lever la dette bancaire.

Quels sont les leviers à challenger pour optimiser la rentabilité et la qualité des projets ?

Pour optimiser l'économie d'un projet de méthanisation, nous avons travaillé différents leviers – sans ruptures technologiques – pour au choix diminuer les investissements, diminuer les charges ou augmenter les recettes.

Retrouver une rentabilité passe par la combinaison de plusieurs de ces leviers techniques de manière à concevoir des installations plus sobres en énergie, mieux conçues et mieux exploitées. Le bilan financier est donc amélioré, au même titre que la sécurité des sites et le bilan environnemental.

La couverture du stockage de digestat à l'aide d'un gazomètre est ainsi de nature à améliorer les recettes grâce au captage du biogaz résiduel, tout en satisfaisant une des nouvelles prescriptions réglementaires. Au-delà des leviers techniques qui sont à travailler en priorité, nous avons pu tester l'activation de leviers financiers dans la perspective d'une amélioration du taux de couverture de la dette. Cet indicateur traduit la capacité de la société de méthanisation à rembourser la dette bancaire. En renforçant les fonds propres, en recourant par exemple à du financement participatif, un porteur de projet peut réduire le montant de l’emprunt bancaire et ainsi améliorer le taux de couverture de la dette.

Pouvez-vous illustrer concrètement la pertinence de ces leviers d'actions ?

Maxime et Sébastien Durand, exploitants d'Ariège Biométhane (09), ont isolé les gazomètres ainsi que les voiles de leurs digesteurs avec 16 cm d'isolant. Cela leur a coûté 25 000 € d'investissement supplémentaire, mais ce levier réduira de 10% la consommation thermique annuelle, soit des économies estimées à 10 000 €/an. En définitive, les leviers proposés sont autant de pistes à réfléchir projet par projet, pour faire progresser la qualité des unités de méthanisation, sans vision dogmatique, mais en travaillant à rendre les installations plus efficientes d'un point de vue énergétique et économique.

Retrouvez le temps d'échange proposé par GRDF et Solagro pour mieux comprendre le nouveau cadre réglementaire du financement des projets d'injection en méthanisation et, sur la base de cas réels, permettre d'identifier des leviers d'optimisation actionnables pour favoriser la rentabilité des nouveaux projets.

Accédez au lien et au document de présentation du webinaire Mécanismes tarifaires : les pistes pour rentabiliser les projets

Pour en savoir plus :

jeremie.priarollo@solagro.asso.fr; marine.cordelier@solagro.asso.fr

A lire aussi

National
Les impacts de la révision des dispositions réglementaires de construction et d'exploitation des unités de méthanisation (ICPE 2781)

Retrouvez les éléments de synthèse de la révision des dispositions réglementaires de construction et d'exploitation des unités de méthanisation proposés par Marc Schlienger, Délégué général du Club Biogaz de l'Association Technique Énergies Environnement (ATEE) et Marie Verney, Responsable Juridique et Projets Européens du Club Biogaz ATEE.

National
Le premier tracteur au BioGNV de New Holland arrive en France

Tracteur agricole au BioGNV : Retrouvez les caractéristiques du T6 de New Holland, présenté sur les salons de la rentrée.

Concrétisons votre projet de méthanisation agricole

Concrétisons votre projet de méthanisation agricole