Le biométhane en Europe : tour d'horizon du développement

National 17 JANVIER 2020

D'après les auteurs de l'étude, en 2018 et 2019, la France fait son entrée dans le top 6 des producteurs de biométhane en Europe.

Une étude menée récemment par Sia Partners pour le compte du think-tank France Biométhane permet de faire un point sur le développement du gaz vert dans plusieurs pays européens.

Premier enseignement de l'étude, fin 2018, on dénombrait dans les principaux pays producteurs d'Europe 621 unités de méthanisation valorisant le biométhane, soit une capacité d'épuration de biogaz qui représente 567 000 Nm3/h, équivalent à 22 TWh de biométhane par an. Plus de 80 % de ces installations de méthanisation injectent dans les réseaux de gaz nationaux. Bien que la valorisation du biogaz en biométhane soit en constante augmentation, les 16 500 unités de biogaz existantes produisent encore majoritairement de l'électricité par le biais de la cogénération.

Autre enseignement, la répartition des entrants varie sensiblement en fonction des pays. En France, par exemple, les déchets agricoles représentent plus de 50 % des entrants.

Même si la croissance globale reste élevée, le développement du biométhane et le degré de maturité de cette solution en fonction des pays restent assez hétérogènes.

D'après les auteurs de l'étude, en 2018 et 2019, la France fait son entrée dans le top 6 des producteurs de biométhane en Europe.

En 2020, la France devrait dépasser les Pays-Bas et la Suède pour atteindre le 4e rang des producteurs de biométhane en Europe (cf graphique ci-dessous). En Europe, seul le Danemark connaît actuellement une croissance plus importante que celle de la France.

Ci-dessous le graphique en cumulé, avec une injection de biométhane estimée en 2019 supérieure à 25 000 GWh.

Le dernier point à souligner de cette étude est le dispositif de soutien mis en place. Entre 2012 et 2019, la plupart des pays producteurs de biométhane ont augmenté les dispositifs de support à la filière, exception faite de l'Allemagne. La croissance a ainsi fortement été soutenue par les tarifs de rachat garantis.

A l'heure actuelle, deux tendances sont observées :

  • la mise en place de systèmes d'appels d'offres pour inciter les producteurs à réduire les coûts et leur dépendance aux mécanismes de soutien. C'est le cas dans les pays suffisamment matures comme la France.
  • la mise en place de quotas de biocarburants couplés à l'émission de garanties d'origine, comme c'est le cas pour le Royaume-Uni et l'Italie.

Découvrez l'intégralité de ce benchmark ainsi que les données et indicateurs sur le site de France Biométhane, think tank dédié au Biométhane et le Blog Energie de Sia Partners.

A lire aussi

National
Doublement de la quantité de biométhane injecté en 2018

En 2018, la quantité de biométhane injecté dans les réseaux a doublé : 32 nouveaux sites d'injection ont été mis en service pendant cette année.

National
Un nouveau partenariat entre GRDF et Cerfrance

Il s'agit de mettre en œuvre des actions de communication, de sensibilisation et des études techniques sur les atouts et les enjeux du biométhane pour la filière agricole.

Concrétisons votre projet de méthanisation agricole

Concrétisons votre projet de méthanisation agricole