Méthanisation : l'enjeu de la formation

National 26 OCTOBRE 2022

La filière devrait créer 53 000 emplois d'ici 2030.

Un besoin de formation et de spécialisation grandissant

La filière du biogaz connait une croissance importante avec une centaine de nouveaux sites en cogénération par an et une augmentation rapide des sites en injection : 200 sites d'injection à fin 2020 contre 480 au troisième trimestre 2022 (selon le Ministère de la Transition Energétique). 

Cette croissance va nécessiter non seulement un recrutement important sur des postes très variés mais également des formations adaptées pour répondre à ces besoins spécifiques. 

La filière devrait créer environ 53 000 emplois d'ici 2030, selon le guide emplois et formation 2022 – 2023, mais elle est confrontée à un réel problème d'adéquation entre des métiers qui demandent des formations qualifiées et diverses et un nombre encore insuffisant de personnes formées  : le besoin de recrutement de la filière est plutôt supérieur aux nombres de candidats qualifiés et se destinant à ces métiers. 

Les métiers de la méthanisation ont la particularité de faire appel à des compétences théoriques et pratiques.  

Les postes opérationnels en exploitation et maintenance de site de méthanisation seront très recherchés dans les années à venir.  

La filière technique (bureaux d'études, constructeurs, équipementiers…) doit s'adapter, innover et recherchera des profils très variés avec des compétences tant dans le domaine des études, de la conception, de la biologie ou du financement. 

Des parcours de formation qui se renforcent

Selon le Club Biogaz de l'ATEE, une cinquantaine de formations liées à la méthanisation et à la valorisation biogaz ont été recensées en France dont une trentaine proposée par l'enseignement agricole. 

De nombreux parcours sont donc possibles pour accéder aux métiers de la méthanisation : BTS maintenance, DUT Génie Chimique, écoles d'ingénieur, technicien de maintenance biogaz… 

Les Certificats de Spécialisation Responsable d'Unité de Méthanisation Agricole sont proposés dans six établissements pour former de futurs responsables d'unité. Cette formation s'adresse autant aux professionnels qu'à tout titulaire d'un diplôme de niveau IV (bac pro, BTSA, BPREA…) souhaitant se spécialiser.

Le recrutement et l'accès à l'information 

Pour aider les entreprises à recruter et les établissements publics ou privés à proposer des formations adaptées, divers outils sont accessibles favorisant l'accès à l'information.  

Le Centre Technique national du Biogaz et de la Méthanisation (CTBM),  qui  a pour objectif d'animer et de coordonner  le réseau  recherche et innovation  à travers  l'animation  du  site d'information sur la méthanisation   infometha.org et les  webinaires du CTBM, anime  un  GT Formation.  

Ce groupe de travail s'inscrit dans une démarche de professionnalisation de la filière, de partage d'expertise, de soutien à la mise en place de nouvelles formations.  

Parmi les outils issus de ce GT, on peut citer des  fiches métiers (chef de projet méthanisation, chef de chantier méthanisation…)  ainsi que le guide « emplois formations méthanisation 2020- 2021 » qui  propose un premier panorama des établissements dispensant des formations en méthanisation .

A lire aussi

National
Droit à l'injection – quelles opportunités concrètes ?

Quelques mois après avoir délibéré sur les modalités de mise en œuvre du droit à l'injection, la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) est en train de valider les premiers ouvrages de renforcement des réseaux. Découvrez le point sur les opportunités concrètes du dispositif

National
La méthanisation, un complément intéressant pour les éleveurs porcins

Découvrez le témoignage de Jérôme Plouzennec, éleveur porcin et porteur de projet à Pluguffan (29)

Concrétisons votre projet de méthanisation agricole

Concrétisons votre projet de méthanisation agricole